Centre de formation » Actualités » Actualité

l'actualité du Centre de Formation.

Vincent Fauché de retour à la compétition, intervieuw.

06 Mars 2017

 

Pour son retour à la compétition , après une blessure à la main , Vincent Fauché a accepté de répondre à quelques questions sur son année dans cette équipe, qu’il affectionne particulièrement. Leader Charismatique, mais discret il aborde dans cet article sa fin de saison et ses souhaits pour l’avenir. 

Vincent, peux-tu nous décrire le groupe Espoirs cette saison ?

On a un groupe qui travaille bien et qui est rigoureux. Mehdy a fait un gros travail et a insisté sur la cohésion. Le fait d'être soudés nous a vraiment permis de gagner des matchs. Le match contre Strasbourg, chez eux est un bon exemple. Menés à la mi-temps d'une dizaine de points avec une prestation collective très pale, nous sommes restés unis et nous avons trouvé les mots justes pour aller chercher la victoire.

Enfin, l'équipe dirigeante qui s'occupe du centre de formation nous met vraiment dans les meilleures dispositions.

 

 

Tu arrives au bout de ta formation de joueur, peux tu nous faire un petit historique de cette formation ?



Ma formation de joueur a commencé sérieusement à partir de minime lorsque j'ai intégré le pôle espoir du Nord Pas de Calais, même si je n'oublie pas mes coachs précédents qui m'ont permis d'être sélectionné au pôle ( JcRivet , Fred Damiens, Olivier Tillier et mon père, sinon il ne va pas être content ).

Au pôle espoir, j'étais entraîné par Benjamin Berkani et Elisabeth Dassonville. Je dois vraiment beaucoup à " Babeth " car elle m'a apporté énormément dans le jeu et dans les valeurs humaines.

Après une année en cadets France à Liévin, j'ai tenté ma chance à Limoges, j'ai été pris et cela fait maintenant 5 ans que je suis ici. J'ai connu 4 coachs au CSP : Sylvain Maurice, Julien Dominique, Bertrand Van Butsele et Mehdy Mary et chacun m'a beaucoup apporté.

 

Quels sont tes projets pour la saison prochaine et les saisons à venir ?

J'espère commencer réellement ma carrière professionnelle dans une équipe dans laquelle je pourrai m'épanouir, que ce soit en NM1 ou en Pro B. Mais je ne me prends pas du tout la tête pour le moment et je suis motivé pour cette deuxième partie de saison qui va être passionnante.

 

 

Peux-tu nous décrire la vie de joueur au centre de formation de Limoges ?

Je suis arrivé en cadet deuxième année au CSP, un peu à l'inconnu car le club venait de monter en Pro A et donc première année de reconstruction du centre de formation. J'ai pu effectuer mon double projet scolaire et basket en toute sérénité. J'étais bien suivi au lycée et à la fac, et cela est très important de faire des études en parallèle pour penser à autre chose que le basket, pour s'assurer un après. Peu d'entre nous aurons la chance d'avoir une carrière professionnelle, donc les études me paraissaient évidentes.

Les infrastructures sont de bonnes qualités et comme je l'ai dit précédemment, l'équipe dirigeante met vraiment tout en place pour nous mettre dans les meilleures conditions.

Au niveau sportif, les premières années étaient un peu dures car les équipes étaient nouvelles et donc on avait du mal à rivaliser avec les grosses écuries. Mais cette année, les cadets sont montés en phase haute de première division et nous sommes dans le top 4-5 du championnat espoirs. C'est vraiment une bonne année et je pense qu'avec le travail effectué, cela ne va pas s'arrêter dans les années à venir.

 

En fin de saison, tu as l’opportunité de jouer le trophée du futur dans ta salle à Limoges. Qu’est-ce que cela représente pour toi ? Quels sont vos objectifs ?

 

Jouer le trophée du futur à domicile ? ça va être une sacrée expérience à vivre et j'ai hâte d'y être ! Ça fait 5 ans que je suis ici, et terminer sur cela, je ne pouvais pas rêver mieux.

Mais pour le moment, juste le travail compte pour se préparer à être fort collectivement au moment voulu.

 

Vous formez, avec Benjamin DELAGE, une paire d’arrières très efficaces dans l’organisation de l’équipe Esopoirs. On vous sent très complices, comment vis-tu cet état ?

 

Oui avec Benjamin, nous sommes très complices. Cela fait 3 ans que nous sommes coéquipiers, on était dans la même résidence la première année et nous avons des centres d'intérêts similaires. Forcément ça rapproche !

Nous sommes souvent ensemble sur le terrain, j'aime vraiment jouer avec lui. J'ai confiance en lui, je pense qu'il a confiance en moi et ça fonctionne bien sur le terrain, c'est positif pour l'équipe.

 

C’est la première saison de Mehdi à Limoges, peux-tu nous parler de sa façon de travailler ?

Mehdy nous a apporté l'esprit de groupe, la cohésion. Il a insisté sur le niveau d'écoute et d'engagement et nous fait beaucoup travailler individuellement. Il a inventé les systèmes en fonction de nos qualités et c'est donc plus facile pour nous. Il est toujours dans le dialogue et l’échange avec les joueurs.

Personnellement j'étais beaucoup dans la frustration auparavant et ça ne m'aidait pas à avancer, Mehdy a insisté sur ça et avec son accompagnement et ses conseils j’ai vraiment progressé dans ce domaine mental.

 

Dans 10 ans comment te vois-tu et quelles seraient tes occupations ?

J'aurai 30 ans : encore joueur, j'espère !

Sinon coach ou professeur de Gym en tout cas dans l'événementiel sportif. Mes passions resteront toujours le sport et la famille. Je ne me vois pas sans partager mes meilleurs moments sans une famille.

 

 

Merci à toi

 

 

 

 

Les brèves en direct

S'abonner au flux RSS
 

13 Juin 2017

« 

RDV à la boutique du club, 7 rue Ferrerie à Limoges.

 

 

 »

08 Juin 2017

« 

La Chambre Sociale de la Cour de Cassation a donné raison au Limoges CSP dans le litige l’opposant à son ex entraîneur Panagiotis GIANNAKIS, en confirmant la décision du CPH de Limoges et l’arrêt de la Cour d’Appel de Limoges, ayant validé le licenciement. 

 »

07 Juin 2017

« 

 


 

"Je suis super content de la signature de Brian CONKLIN au Limoges CSP. Il va nous apporter du talent, de l'agressivité, et de la dureté sur le poste 5/4. 

 

Brian est capable de  jouer dos au panier et excelle dans le pick'n roll, au regard de son pourcentage dans ce périmètre. Il pose de réels problèmes à ses adversaires dans le match up.

En plus d'avoir beaucoup de talent et d'être dans le Top 25 du nombre de points marqués par minute la saison passée en Pro A, Brian nous apportera tous les petits détails importants mais non visibles dans les stats sur et en dehors du terrain.

CONKLIN est un guerrier et Beaublanc devrait l’apprécier."

 

 

 »

07 Juin 2017

« 

 

 

« Ce n’est jamais simple de signer début juin un joueur américain car c’est tôt dans la date !

Mais Brian est plus qu’un bon joueur de basket ... c’est un guerrier et Beaublanc a besoin de cet état d’esprit pour vibrer !

Il sera un des chouchous de Beaublanc car ce joueur a l’état d’esprit pour appartenir à un grand club comme le Limoges CSP.

Je suis très fier qu’il ait accepté de venir nous rejoindre, alors qu’il pouvait rester à Nanterre. »

 

 

 

 »

03 Juin 2017

« 

Nous tenions à vous apporter quelques informations sur le flou qui règne sur la proposition faite au Limoges CSP de déposer un dossier auprès de l’ECA, l’organisme privé qui gère les compétitions EuroLeague et EuroCup pour la saison prochaine.

 

Tout d’abord, l’ECA s’appuie sur différents critères pour évaluer les différents dossiers :

 

-        Les équipements :

Ils sont aux normes de l’Euroleague grâce aux nombreuses améliorations réalisées par la ville de Limoges ces deux dernières années : nouveau parquet, nouvel éclairage, sono et réfection totale des vestiaires visiteurs …

-        Capacité d’organisation :

Champion de France en 2014 et en 2015, participant à l’Euroleague et l’EuroCup en 2015 et 2016, l’ECA a pu se rendre compte que le club pouvait se porter au niveau d’exigence demandé

-        Histoires et résultats sportifs :

Fiers de ses 27 titres dont 5 en coupe d’Europe, et malgré des résultats décevants ces deux dernières saisons, l’ECA est un organisme privé qui recherche la meilleure visibilité pour l’ensemble de ses clubs au travers des retombées sportives et aussi médiatiques qui peuvent valoriser l’ensemble des clubs engagés dans ses compétitions.

-        Impact médiatique :

Club le plus diffusé en saison régulière de la Pro A l’année dernière avec 20 diffusions, l’intérêt des médias est toujours aussi important

-        Projets club et évolution :

Au travers du projet #CSP3.0, le club a anticipé les modifications en profondeur que le sport professionnel nous impose. La matérialisation de ces transformations se fera sentir dès la future saison à savoir :

o   Nouvelle organisation sportive :

§  création du poste de directeur sportif (Olivier Bourgain) et d’un poste de préparateur physique (Frank Kuhn également au contact de l’équipe de France de basket …)

§  création de bâtiment pour héberger les jeunes du centre de formation en 2020

o   Développement des services aux spectateurs : création de multiples buvettes dont une pour les PMR, tribunes famille et enfants, création du « Cercle brasserie » au sein du Palais des sports de Beaublanc et du restaurant « Le Cercle 1929 » à proximité du Palais des sports à l’avenir.

o   Développement économique : construction d’un nouvel espace VIP les soirs de matchs qui pourra être loué toute l’année, ce qui permettra de transformer la tente VIP actuel en espace « bodega » les soirs de matchs pour nos supporters, développement de l’offre commerciale globale.

 

 

Le Limoges CSP rappelle que pour le moment, l’ECA propose simplement le dépôt du dossier ce qui ne signifie pas nécessairement l’obtention d’un ticket permettant de jouer en EuroLeague.

 »

31 Mai 2017

« 

La lettre de remerciements d'Alain BERAL, reçue ce jour, par rapport à l'organisation du Trophée du Futur.

 »
» voir toutes les brèves