Ligue Nationale de Basket Eurocup

News

vendredi 11 août 2017 à 16h30

Le point avec Olivier Bourgain

Alors que les joueurs du CSP ont repris le chemin de Beaublanc pour le début de la préparation, l'occasion était idéale pour faire le point avec le Directeur Sportif Olivier Bourgain.

Olivier, après quelques jours de tests physiques et médicaux, l’équipe a pris le chemin de l’entraînement aujourd’hui. Dans quel état d’esprit êtes-vous ?

Avec l’arrivée d’A.J English, l’équipe est pratiquement au complet, il ne nous manque plus qu’un seul joueur à trouver. On a le sourire, on est concentrés, il n’y a pas de tensions, de frustrations, tout le monde rentre de vacances, on est frais et dispo. L’équipe prend ses marques, se découvre et prend conscience que s’entraîner à Beaublanc, c’est pas s’entraîner dans une salle comme les autres. Et que pour réussir ici, il faudra une attitude irréprochable.

L’effectif n’est pas encore au complet, il manque encore un joueur. Où en êtes-vous dans vos recherches ? Pourquoi n’avez-vous pas encore trouvé votre bonheur ?

90% de l’équipe est faite aujourd’hui, il nous manque juste un poste 4 extérieur shooteur. Les profils, pour l’instant ne nous correspondent pas mais je ne suis pas inquiet. Je l’aurais été s’il manquait 3 ou 4 joueurs à trouver. Mais là, au 11 août, il n’y a aucune inquiétude à avoir.

Fréjus Zerbo sera-t-il limougeaud cette saison ?

Oui, absolument, Fréjus sera avec nous cette saison. Il n’était pas prévu dans l’effectif quand on l’a annoncé et c’était la vérité. Maintenant, l’invitation en Eurocup a pas mal changé la donne, donc on a décidé de le garder. Fréjus est sous contrat avec le CSP, Fréjus va rester et je suis convaincu qu’il fera une grande saison.

Pourquoi avoir tiré un trait quasi-total sur l’effectif de la saison dernière ? Là, vous repartez d’une page blanche, du sol au plafond...

Oui, c’est du jamais vu en LNB, 10 nouveaux joueurs, 3 nouveaux coachs… Vous comprenez que ça m’a fait de belles journées depuis avril. Je pense que les deux dernières saisons ont été traumatisantes et qu’un humain a toujours des reliquats de tout ça. Moi, j’avais envie d’avoir du sang neuf, vraiment du sang neuf et pas un peu de sang contaminé. Je ne dis pas qu’il n’y avait pas de bons joueurs mais faire du neuf avec du vieux c’était pas pour moi. Donc autant être radical et repartir d’une page blanche, très blanche. On a globalement l’équipe qu’on voulait avoir, malgré la baisse de masse salariale et je suis très, très, très content de notre recrutement. Mais être content au mois d’août ça n’a aucun sens, il faudra gagner des matchs.

A la mène, vous venez de signer A.J English, un jeune meneur au profil de scoreur, un peu comme Kenny Hayes. Pourquoi ce choix ?

L’équilibre, ce sera à Kyle de le trouver entre les deux. Oui, ce sont deux mèches très courtes, deux joueurs qui ont besoin d’avoir la balle mais j’ai envie de dire, qui peut le plus peut le moins et je n’ai aucune inquiétude à ce sujet.

L’équipe est jeune, tout est à construire, vous n’avez pas peur d’un manque d’expérience et d’un manque de temps car Beaublanc s’impatiente souvent très vite ?

L’année dernière il y avait beaucoup d’expérience et est-ce que l’équipe à gagner ? Moi, ce qui m’importe c’est d’avoir de la qualité dans l’équipe, d’avoir un effectif complet et complémentaire. Là, on a des joueurs vraiment interchangeables, on a des joueurs revanchards, on a des joueurs qui sont jeunes et tout à prouver mais le dénominateur commun c’est le talent. On a une équipe talentueuse. Faudra être un peu patient, car on ne change pas 10 joueurs et 3 coachs comme ça. Je ne dis pas qu’on va perdre tous les matchs mais le public devra apprendre la patience. Par contre ce que je peux vous dire c’est que cette équipe sera une équipe de battants qui aura à cœur de porter ce maillot vert et blanc très très haut.

A titre personnel, vous arrivez à Limoges comme Directeur Sportif. Pourquoi avoir accepté ce challenge ?

J’ai accepté pour mon ami Fred Forte. Ca fait plusieurs années qu’il me sollicitait et cette fois j’ai franchi le pas. Ce n’est pas évident de quitter ma famille, mes habitudes et ce club de Boulogne avec qui j’ai tout connu, de la Prénationale à la Pro A, et avec qui je suis en très bon terme, un club qui me tient particulièrement à coeur. Mais je suis très heureux de cette mission et de la chance que j’ai d’être ici.

Merci Olivier !

Sur le même sujet

Classements

Jeep® Elite - 2018-2019

Club % V D
1 ASVEL 79 27 7
2 Monaco 71 24 10
3 Dijon 68 23 11
4 Nanterre 68 23 11
5 Pau-L-Orthez 62 21 13
6 Limoges 59 20 14
7 Strasbourg 59 20 14
8 Le Mans 59 20 14
9 Bourg-en-Bresse 56 19 15
10 Boulazac 50 17 17
11 BCM 47 16 18
12 Levallois M. 41 14 20
13 Châlons-Reims 38 13 21
14 Chalon 35 12 22
15 Cholet 32 11 23
16 Le Portel 29 10 24
17 Fos Provence 26 9 25
18 Antibes 21 7 27

Eurocup - 2018-2019

Club % V D
1 Valencia 87 20 3
2 UNICS Kazan 76 16 5
3 Lokomotiv Kuban 74 14 5
4 Alba Berlin 71 17 7
5 ASVEL 68 13 6
6 Unicaja Malaga 63 12 7
7 MoraBanc Andorra 62 13 8
8 Monaco 56 9 7
9 Crvena Zvezda 50 8 8
10 Ratiopharm Ulm 50 8 8
11 Rytas Vilnius 44 8 10
12 Tofas 40 4 6
13 Turk Telekom 40 4 6
14 Zenit St. Petersburg 38 6 10
15 Partizan NIS 38 6 10
16 Fraport Skyliners 38 6 10
17 Cedevita Zagreb 31 5 11
18 Limoges 31 5 11
19 Germani Brescia 30 3 7
20 Galatasaray 30 3 7
21 Dolomiti Energia Trento 30 3 7
22 Mornar Bar 20 2 8
23 Asseco Arka Gdynia 10 1 9
24 Fiat Torino 0 0 10

Pas de prochain match

La saison est terminée


Retrouvez-nous à la rentrée

Le site du Limoges CSP utilise des cookies. En continuant votre visite sur notre site, vous donnez votre accord à notre utilisation des cookies.

Fermer