Ligue Nationale de Basket Eurocup

News

dimanche 24 septembre 2017 à 19h04

Le CSP battu au finish

Cruelle fin de match pour le CSP qui s’incline de 3 points 68-71, crucifié à quelques secondes du buzzer par le meneur US John Roberson ! Et pourtant, malmenés dans le QT3, relégués à -10 (35-45), les limougeauds ont trouvé les ressources pour offrir un money time digne de ce nom. A égalité à 68-68 et moins de 25 secondes à jouer les joueurs de Kyle Milling ont dû rendre les armes sur un 3 points du lutin Roberson, clutchissime pour l’occasion. On ne parlera pas de désillusion mais juste de déception, car le CSP n’était pas loin du tout ce soir !

Parfaitement entrés dans la partie avec un 10-0 initial, les coéquipiers d’un très saignant William Howard (18pts-9rbds au final) ont surfés sur le début de match. Mais l’ASVEL n’est pas le favori du championnat pour rien ! Avec son intérieur Noua et l’opportuniste Nicolas Lang (meilleur marqueur à la pause), les rhodaniens grappillent petit à petit pour revenir à la fin du QT1 à 11-18. Ce petit rapproché n’était qu’une prémisse au réveil villeurbannais. Plus en jambe en défense, les hommes de JD Jackson passent un 18-3 au CSP pour prendre les commandes d’un match très pauvre, avec beaucoup de déchets. A la pause, les locaux mènent de 5 points 30-25.

Pour les limougeauds, au jeu offensif et plaisant en présaison, le score de 25 points inscrits est beaucoup trop faible. On ne reconnait pas vraiment les fines lames limousines telles English, Gibson et Carter, fanny après 25 minutes (0/13). Dans les cordes à -10 (35-45), le CSP trouve en sa jeune garde française Howard-Bouteille des raisons d’espérer. 2 paniers à 3 points suivis de 3 lancers francs d’Howard remettent les verts dans les clous, à hauteur (54-53 après 3QT).

Le dernier quart-temps est serré, tel un long chassé-croisé entre deux équipes en construction. Roberson retrouve la patte côté villeurbannais, Bouteille fait parler sa classe côté CSP, et les deux équipes ne lâchent rien. Quand Mam Jaiteh remet les pendules à l’heure à 68-68 on se dit qu’il pourrait bien y a voir une prolongation… John Roberson en décidera autrement. Avec un shoot de grande classe à plus de 8 mètres, il donne la victoire à l’ASVEL 71-68. Le dernier shoot désespéré de Hayes ne changera pas la donne, c’est bien l’immense favori de Pro A qui triomphe, non sans avoir dû batailler. Désormais, côté limougeaud, place à l’opening day à Beaublanc face au Champion en titre l’Elan Chalon !

Sur le même sujet

Classements

Jeep® Elite - 2018-2019

Club % V D
1 ASVEL 79 27 7
2 Monaco 71 24 10
3 Dijon 68 23 11
4 Nanterre 68 23 11
5 Pau-L-Orthez 62 21 13
6 Limoges 59 20 14
7 Strasbourg 59 20 14
8 Le Mans 59 20 14
9 Bourg-en-Bresse 56 19 15
10 Boulazac 50 17 17
11 BCM 47 16 18
12 Levallois M. 41 14 20
13 Châlons-Reims 38 13 21
14 Chalon 35 12 22
15 Cholet 32 11 23
16 Le Portel 29 10 24
17 Fos Provence 26 9 25
18 Antibes 21 7 27

Eurocup - 2018-2019

Club % V D
1 Valencia 87 20 3
2 UNICS Kazan 76 16 5
3 Lokomotiv Kuban 74 14 5
4 Alba Berlin 71 17 7
5 ASVEL 68 13 6
6 Unicaja Malaga 63 12 7
7 MoraBanc Andorra 62 13 8
8 Monaco 56 9 7
9 Crvena Zvezda 50 8 8
10 Ratiopharm Ulm 50 8 8
11 Rytas Vilnius 44 8 10
12 Tofas 40 4 6
13 Turk Telekom 40 4 6
14 Zenit St. Petersburg 38 6 10
15 Partizan NIS 38 6 10
16 Fraport Skyliners 38 6 10
17 Cedevita Zagreb 31 5 11
18 Limoges 31 5 11
19 Germani Brescia 30 3 7
20 Galatasaray 30 3 7
21 Dolomiti Energia Trento 30 3 7
22 Mornar Bar 20 2 8
23 Asseco Arka Gdynia 10 1 9
24 Fiat Torino 0 0 10

Pas de prochain match

La saison est terminée


Retrouvez-nous à la rentrée

Le site du Limoges CSP utilise des cookies. En continuant votre visite sur notre site, vous donnez votre accord à notre utilisation des cookies.

Fermer